Pour arriver dans le Chiapas, comme les distances sont énormes on a décidé de voyager de nuit, histoire d'être frais et dispo le matin c'est dans la gamme extra que l'on avait décidé de voyager, donc on a pris le programme "Platino", attention attention, ce n'est pas de la gnognotte....Salle d'attente privée, télé avec le programme désiré (normal on était les premiers arrivés), toilettes gratuits, machine à café, journaux, le service de bagages pour nous directement, par la suite le bus était à l'image de la salle d'attente, siège quasi qui se couchent, très peu de personnes dans le bus, une télé individuelle, un coussin, une couverture (vraiment on garde un très bon souvenir de la qualité des bus au Mexique), donc un voyage de 12h qui aurait pu être aussi bien que dans un lit.... sauf que certaines variables se sont rajoutées et qui ont fait de cette nuit un cauchemar: Louis malade, ça le docteur nous avez dit de le couvrir mais la fièvre était toujours là, Les virages, sans rien y voir (logique il fait nuit) cela a été fatal à Bertille et à moi, au compteur 2 "vomitos" (génial et super élégant....) et le pire du pire --> LA CLIM ET LE BRUIT QUE CELA FAIT!!!!!!, une horreur. En plein sur nos têtes et surtout la tête des petits, toute la nuit (note pour plus tard, éviter la clim dans un bus!!!!!!). Vous pouvez imaginer l'effet que cela a eu sur Louis déjà bien entamé, mais surtout sur les 2 autres qui étaient moitié moitié, et bien en arrivant à San Cristobal de las Casas, fièvre et de nouveau médecin.... le même diagnostique: "resfrio" et de nouveaux antibiotiques.....

Donc cette charmante petite  ville restera pour nous essentiellement une étape transitoire que véritablement un lieu où l'on aura pu se balader et visiter des trucs, car en gros on a vu les médecins, les pharmacies, la chambre de l'hôtel (fort agréable et tranquille au passage, hostal Qhia, dortoir de 4 lits avec bain privé pour très peu cher). Les 3 à 39°C, on a fait fort (merci Oaxaca et sa piscine et merci la clim.....). Pourtant il y avait pleins de choses à voir car c'est la plus vieille ville Espagnole de l'état du Chiapas, constructions basses et colorées, des rues étroites et rectilignes, passages à arcades, fenêtres grillagées de fer forgé, des places animées où s'érigent de belles églises. C'est dans cette ville que l'on a senti de nouveau se cotoyer les gens de toutes etnies, il y avait des touristes comme nous mais aussi des indiens Tzotziles en habits traditionnels venant vendre leurs produits au marché. Marché d'une exceptionnelle typicité et vivant, une pure merveille. On est ici à 2400m, donc il ne fait pas très chaud ce qui n'arrange pas nos affaires au niveau du rhume.

mexique déc 2014 janvier 2015 (1334) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1336) [640x480].JPGmexique déc 2014 janvier 2015 (1345) [640x480].JPG

 

mexique déc 2014 janvier 2015 (1347) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1349) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1352) [640x480].JPGmexique déc 2014 janvier 2015 (1354) [640x480].JPG

 

mexique déc 2014 janvier 2015 (1376) [640x480].JPGmexique déc 2014 janvier 2015 (1413) [640x480].JPG

On a quand même réussi à se promener dans ces rues rectilignes, à manger au marché et flaner autour des étals, à aller au théâtre Daniel Zebadua (comme le disait le routard) et à assister à un spectacle "Le roi Pakal", c'est leur nouveau spectacle. Magnifique spectacle avec de très beaux costumes tout en plumes et en couleurs, des acteurs indiens et un producteur Français et de supers effets spéciaux, un bon moment que tous avons apprécié.

Ici on est à moins de 200kms du Guatemala et déjà on sent quelque chose de différent, de plus typique, de moins moderne et de plus conservé. C'est dommage qu'il y ait eu la maladie des petits. Comme dit Louis: "il faudra revenir....."

C'est avec angoisse que l'on a vu s'approcher l'heure du bus (on était bien dans notre petit hostal) pour aller à Palenque, rappelez-vous notre dernière tentative, les virages, la clim, l'obscurité.... D'ailleurs Bertille n'a pas arrêté de pleurer à l'idée de monter de nouveau dans un bus.... En plus, on  avait pris un billet économique "Cristobal Colon", fini les sièges supers confortables, les télés individuelles et pour courronner le tout en arrivant au Terminal, on nous annonce qu'il y a un bloquéo sur la route et qe l'on va fair un détour qui rallonge la route de 3h!!!!!!! on allait passer de 5h de bus à 8h!!!!!

Et bien figurez-vous que les 8 heures on ne les a pas vu passer, l'économique, en fait c'est trop cool!!!!! à peine 15 personnes, donc choix des sièges (nous on a pris ceux de devant), la clim on l'a laissé derrière (et on avait pris des écharpes et des bonnets) et dans les économiques on est en accès direct avec le chauffeur donc vue admirable sur la route....(même pas de mal au ventre) combinez avec tout ça quelques arrêts et on est arrivés à Palenque plus reposés que 2 nuits avant. En plus, c'était économique donc beaucoup moins cher que l'autre, conclusion pour être bien pas besoin de payer cher..... ou c'est pas la monture qui fait le bon cavalier........

Première impression de Palenque: humidité, forêt tropicale, chaleur (les caraïbes approchent.....)

notre hôtel: le Xibalba, situé dans le quartier de la Cañada, endroit très vert, avec des grands arbres partout, on se croirait isolé de tout mais la ville est juste de l'autre côté du pont, c'est une sorte d'îlots hôteliers et de restaurants. assez superficiel mais très calme.

mexique déc 2014 janvier 2015 (1414) [640x480].JPGSurtout que les petits ne sont pas encore guérri, ils ont encore de la fièvre, sont fatigués et ne veulent plus voyager..... mais pourtant il faut aller au bout et la mer n'est plus qu'à une semaine......

C'est donc avec beaucoup de courage et de moiteur que nous avons affronté la visite du roi Pakal (le même que l'on a vu au spectacle) et là..... CLAQUE!!!! c'est magique, surtout quand on a été comme moi bercé par les cités d'or, là, vous vous y retrouvez, à tout moment vous avez l'impression qu'Esteban va surgir et vous faire monter dans son condor!!!! Qu'en touchant les pyramides on va découvrir une pierre dérobée et qu'une salle secrète va faire son apparition et vous faire découvrir un trésor...... Mais vraiment ces pyramides gigantesques, intactes, c'est trop beau!!!!!!!!

Palenque est une immense cité faite de tombes, de palais, de places et de forêt tropicale, des arbres immenses qui sortent directement des escaliers comme venant de nulle part. On voit bien ici la puissance de la nature sur le travail de l'homme au fil des siècles. L'homme a voulu montrer sa présence mais la nature revient toujours et cache tout, détruit tout sous la puissance de ses racines (que c'est beau!!!) (ce que je viens d'écrire!!!). Il fait chaud, lourd, tout est vert, humide. En plus, on l'a bien réussi car c'est la basse saison et il n'y a presque personne, on a eu un temps merveilleux et juste la brume du matin sur la tombe du roi Pakal comme sur les photos des cartes Postales.

mexique déc 2014 janvier 2015 (1417) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1419) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1425) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1437) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1452) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1469) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1475) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1503) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1523) [640x480].JPG

mexique déc 2014 janvier 2015 (1557) [640x480].JPG

Des marches on en a monté, d'ailleurs réflexion de Bertille "Pourquoi, comme ils étaient intelligents, ils n'ont pas pensé à inventer l'ascenseur".... à méditer

La visite se fait en 3 heures, c'est vraiment tranquille comme endroit, paisible, on s'y sent bien. Pour y aller, il faut prendre un collectivo qui coûte 20 pesos, il faut encore payer une fois à l'entrée du parc naturel (30 pesos) et ensuite 64 pesos pour entrer dans le site. Le site est à 8 kms de la ville.

Comme les petits n'allaient toujours pas mieux (ou du moins leur mère, c'est à dire moi, trouvait que cela n'allait pas assez vite), cette fois on a fait appeler le médecin de l'hôtel.... est arrivé un médecin comme on a l'habitude de les renconter, c'est à dire un peu space et tout de suite il s'est moqué de moi et des antibiotiques, il nous a tout fait mettre à la poubelle et nous a donné autre chose, il a vu les 3 et nous a facturé les 3, chaque consultation à 300 pesos (rappelez-vous dans les pharmacies la consultation était gratuite ou alors de 50 pesos....). Là aussi, on a un système à 2 vitesses....... diagnostique: angine virale, pas besoin des antibiotiques (c'est bon pas besoin de me faire la morale, docteur, je sais qu'il y a 2 types d'angine et qu'une n'a pas besoin d'antibiotiques, mais moi je ne suis pas médecin.....)

Histoire de retaper les enfants avant la plage, on a donc décidé de rester 2 jours de plus et de faire de nouveau le trajet de nuit jusqu'à Tulum mais cette fois on achoisi le bus et les emplacements...... On a profité donc du temps supplémentaire pour visiter le Zoo de Palenque, ce fut un moment très dépaysant, pas âme qui vive dans le zoo, seuls au monde, la jungle, des oiseaux en liberté, l'humidité, la chaleur, des expériences inédites auxquelles on a assisté (sortie d'un crocodile pour qu'il ait des soins, capture d'une loutre échappée.). Bref, un bon moment en famille avant la très longue attente dans le terminal de Palenque pour aller à TULUM!!!!!!

mexique déc 2014 janvier 2015 (1594) [640x480].JPGmexique déc 2014 janvier 2015 (1598) [640x480].JPG

 

mexique déc 2014 janvier 2015 (1611) [640x480].JPGmexique déc 2014 janvier 2015 (1683) [640x480].JPG

 

mexique déc 2014 janvier 2015 (1691) [640x480].JPG